• jeu. Avr 18th, 2024

27ème Prix François Chalais
Maison France Télévisions Brut
Esplanade de la Pantiero – Cannes


Sous Le haut Patronage du Ministre de Culture et de la Communication  et du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée, Mei-Chen Chalais, Présidente de l’Association François Chalais et Delphine Ernotte Cunci, Présidente de France Télévisions, avec le parrainage de france.tv, TV5MONDE, OCS, ont remis le 27ème Prix François Chalais à la Maison France Télévisions Brut, Esplanade de la Pantiero à Cannes.

Créé en 1996, ce prix rend hommage au journaliste grand reporter et chroniqueur de cinéma François Chalais.

Il distingue chaque année un film qui traduit au mieux la réalité de notre monde, toutes sections confondues. Brigitte Fossey et Patrick De Carolis sont présidente et président d’honneur.


Le Jury 2023


  • Mei-Chen Chalais
  • Catherine Dussart
  • Atahualpa Lichy
  • Olivier Mazoyer
  • Alain Carradore
  • Jacques Dorfmann
  • Alain Vannier

Deux thématiques : tolérance et libre arbitre

Le 27ème Prix François Chalais est attribué à Marco BELLOCCHIO pour son long métrage « Rapito » ( L’enlèvement )

Rapito offre avec brio une ode à la liberté. Encore une fois fidèle à sa pensée, Marco BELLOCCHIO rejette les fanatismes religieux. Il lamine violemment l’obscurantisme, en s’inspirant d’un fait réel qui met en évidence les mécanismes de manipulation et les conséquences dévastatrices de l’endoctrinement. Si le film de Marco Bellocchio se passe en 1850, il dénonce des travers condamnables malheureusement toujours présents dans le monde.

La Mention spéciale du jury du 27ème Prix François-Chalais est attribué à la cinéaste tunisienne Kaouther BEN HANIA pour son long métrage  “Les filles d’Olfa”

La cinéaste dresse avec un talent inouï un récit qui mêle réalité et fiction de façon poignante démontrant la force et la détermination farouche des femmes face à l’oppression masculine et leur humour comme forme de résistance.


Lauréats du Prix François Chalais depuis sa création

  • 1997, Le Cercle parfait d’Ademir Kenovic
  • 1998, West Beyrouth de Ziad Doueiri
  • 1999, L’Autre de Youssef Chahine
  • 2000, Kippour d’Amos Gitaï
  • 2001, Made in the USA de SÓlveig Anspach
  • 2002, Les chants du pays de ma mère de Bahman Ghobadi
  • 2003, S21, la machine de mort Khmère rouge de Rithy Panh
  • 2004, Carnets de voyage de Walter Salles
  • 2005, Une fois que tu es né de Marco Tullio Giordana
  • 2006, Indigènes de Rachid Bouchareb
  • 2007, Un cœur invaincu de Michael Winterbottom
  • 2008, Une histoire italienne de Marco Tullio Giordana
  • 2009, Les chats persans de Bahman Ghobadi
  • 2010, Le Secret de Chanda d’Olivier Schmitz
  • 2011, Et maintenant, on va où ? de Nadine Labaki
  • 2012, Les chevaux de Dieu de Nabil Ayouch
  • 2013, Grand central de Rebecca Zlotowski
  • 2014, Timbuktu d’Abderrahmane Sissako
  • 2015, Le fils de Saul de László Nemes
  • 2016, Le disciple de Kirill Serebrennikov
  • 2017, 120 battements par minute de Robin Campillo
  • 2018, Yomeddine de Abu Bakr Shawky
  • 2019, Une vie cachée de Terence Malik
  • 2021, Un héros de l’iranien Asghar Farhadi 
  • 2022, Boy From Heaven du réalisateur suédois Tarik Saleh

Des personnalités du septième art honoraient cette cérémonie de leur présence. Thomas De Pariente, Adjoint au Maire de Cannes, représentait David Lisnard, Maire de Cannes


Copyright © IDmediacannes & – All Rights Reserved


IDmediacannes – Partenaire Officiel Côte d’Azur France

Rédacteur, Photographe et Ambassadeur Côte d’Azur France
IDmediacannes … Le choix des mots, le chic des photos !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux …

Instagram : @idmediacannes / Facebook : IDmedia Cannes   /  Twitter : @IDmediacannes / YouTube : ID mediacannes / contact : ©IDmediacannes


Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.