« Auguste Escoffier, ou la naissance de la gastronomie moderne » … samedi 6 juin 2020 à 20 h 50 sur Arte !

Auguste Escoffier

Portrait d’un chef qui a révolutionné l’art culinaire 

#cotedazurfrance                  

Des fourneaux français à la mondialisation de la gastronomie …

Le Musée Escoffier de l’Art Culinaire, maison natale d’Auguste Escoffier, a le plaisir de nous annoncer la diffusion du docu-fiction « Auguste Escoffier ou la naissance de la gastronomie moderne »  le samedi 6 juin à 20 h 50 sur la chaîne Arte, un documentaire d’Olivier Julien, coproduction Arte France & Imagissime avec le soutien de la Fondation Auguste Escofier ( France 2019, 1 h 30 ) … un succulent portrait d’Auguste Escoffier, chef visionnaire qui a révolutionné l’art culinaire au tournant du XXe siècle, par le réalisateur de ” Tokyo, cataclysmes et renaissances “.

Sculpteur ou cuisinier de génie ?

Il se rêvait sculpteur, il a hissé la gastronomie au rang des beaux-arts, maître aujourd’hui encore adulé par une légion d’héritiers à travers le monde. Né à Villeneuve-Loubet en 1846, Auguste Escoffier fait ses classes à Nice chez un oncle restaurateur. À 19 ans, le jeune Provençal monte à Paris, capitale hédoniste du Second Empire, et grimpe bientôt tous les échelons au Petit Moulin Rouge où il débute comme commis. Le jeune chef visionnaire va alors allier progrès technique et art culinaire raffiné pour révolutionner les plaisirs de la table. Ce manager avant l’heure rationalise le métier, des fourneaux aux lumières, allège les plats – des recettes inspirées devenues signatures – et dresse les assiettes comme des tableaux. Une œuvre que cet amateur de « mets et de mots » consigne dans des livres devenus cultes, dont son fameux Guide culinaire ( 1903 ) pour des générations de chefs.

La conquête des stars et des palaces

Avec son complice César Ritz, ce perfectionniste imagine aussi le concept du palace, entre luxe et terroir, du Savoy au Carlton en passant par le Ritz, où se croisent têtes couronnées et artistes − dont son amie Sarah Bernhardt −, l’aristocratie déclinante et la haute bourgeoisie en plein essor. Première star de la gastronomie, Auguste Escoffier conquiert enfin l’Amérique, anticipant la mondialisation.

Auguste Escoffier, ” roi des cuisiniers et cuisinier des rois “

Épopée gourmande, des fastes du Second Empire aux prémices de la Seconde Guerre mondiale, ce documentaire, qui entrelace archives et scènes de fiction, retrace l’épopée d’Auguste Escoffier, référence absolue qui hante encore les cuisines contemporaines. Nourri des éclairages passionnés de ses disciples − Thierry Marx, Yves Camdeborde, Michel Roth… −, d’historiens et de critiques gastronomiques, un portrait formidablement documenté du « roi des cuisiniers et cuisinier des rois », qui offrit légitimité et respectabilité à ses pairs, en même temps qu’une plongée savante et gourmande dans un temps de grands bouleversements.

Thierry Marx, chef étoilé, déclare …

” Son Guide culinaire, qui reste une référence dans le monde entier, est l’un des premiers livres que j’ai acheté en devenant commis. Puis je m’y suis replongé bien plus tard, lorsque je me suis intéressé à la cuisine moléculaire. Son incroyable modernité m’est alors apparue. Dès 1903, Auguste Escoffier  affirme : « La cuisine, sans cesser d’être un art, deviendra scientifique et devra soumettre ses formules, encore trop souvent empiriques, à une méthode et à une précision qui ne laisseront rien au hasard. » Pour lui, il n’y avait pas de conflit entre tradition et innovation “

Un rendez-vous à ne pas manquer !

ARTE samedi 6 juin 2020 à 20 h 50

Musée Escoffier de l’Art Culinaire

Tél +33 (0)4 93 20 80 51
3, rue Auguste Escoffier
06270 Villeneuve-Loubet
France

Copyright © IDmediacannes – All Rights Reserved

Partenaire Officiel Côte d’Azur France

#cotedazurfrance

www.idmediacannes.com

IDmediacannes …

Le choix des mots, le chic des photos !

logo-idmediacannes

Facebook : IDmedia Cannes   /  Twitter : @IDmediacannes

Instagram : @idmediacannes / YouTube : ID mediacannes

contact : ©IDmediacannes


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *